Bienvenue sur le blog du Service Jeunesse

Web-roman : les zadeaux

Chapitre 6 : Harcèlement

Catégorie : Web-roman : les zadeaux
Posté le : 06/03/2017
Par : Le Service Jeunesse MSL

Depuis que Max sort avec sa petite amie Johanna, il consacre moins de temps à son meilleur ami Hugo. En même temps, c’est logique. Tout son temps libre il préfère le passer avec celle qu’il aime et Johanna n’est pas vraiment proche d’Hugo. Ce serait plutôt le contraire.


Chaque jour depuis le début de sa scolarité, Hugo encaisse les moqueries, les réflexions sur son physique.
Il a toujours été un peu rond et supporte depuis toujours les remarques désobligeantes.
Grâce au soutien de son ami Max, il a appris à vivre avec et à ne pas trop prêter attention à ce que disent les autre. Mais au fond, il se dit que si les gens se moquent de lui, c’est normal et ça le blesse d’être considéré comme le vilain petit canard.

Cette année, c’est encore pire. Il a besoin d’un appareil dentaire pour redresser ses dents. Beaucoup de jeunes de son âge portent un appareil dentaire mais pour lui, c’est le coup de grâce. Pas une journée sans entendre « Hugo le gros », « Hugo le pas beau », «Dents de chameau »… Avant que son meilleur ami ne rencontre une fille, ils étaient inséparables et Max prenait souvent la défense de son ami. Mais aujourd’hui, il se retrouve seul à affronter les autres. D’autant plus que Max se laisse influencer par Johanna et ne lui adresse presque plus la parole.

Hugo est perdu et ne sait pas à qui se confier.

Ses parents ne se doutent pas que leur fils est victime de railleries à longueur de temps. Pour eux, Hugo est juste un jeune un peu réservé. Il a de bons résultats scolaires, et ne présente aucun problème de comportement. Dans la réalité, Hugo souffre de cette situation. Quand il fréquentait encore son ami, Il se cachait la vérité et tentait de faire bonne figure mais depuis qu’il se retrouve seul, il a du temps pour réfléchir.
Par moment, il se dit qu’il n’en peut plus d’entendre toutes ces moqueries et que le seul moyen d’arrêter tout ça serait de disparaître de la surface de la Terre. C’est décidé, avant la fin de la semaine les choses vont changer. Il ne se laissera plus faire quand les autres l’embêteront. Il répliquera, soit verbalement, soit physiquement.

Dès le lendemain, Hugo se rebelle et frappe à plusieurs reprises un groupe de garçons qui, comme d’habitude, lui avaient pris ses affaires de cours. Choqués, les autres élèves n’en croyaient pas leurs yeux. Le gentil Hugo savait se battre et il ne tarderait pas à leur tomber dessus à la première réflexion. En quelques semaines, Hugo est passé du statut de victime à bourreau. Tous les élèves du collège parlaient de son changement de comportement et regrettaient amèrement l’ancien « Hugo le gros ».

Alerté par ses camarades de classe, Max décide de reprendre contact avec Hugo et de discuter avec lui. Il veut comprendre ce qui s’est passé pour qu’il devienne aussi méchant. Hugo explique à son ami qu’il n’en peut plus d’être la risée de tous et qu’il ne sait plus quoi faire pour arrêter d’être tourmenté. Max comprend son ami et s’en veut de l’avoir un peu abandonné. Il lui promet de ne pas lui tourner le dos et de le soutenir dans les moments difficiles mais qu’il faut absolument qu’il cesse de frapper tout le monde. Ce n’est pas de cette manière que ses soucis se règleront.

Au collège, Hugo s’est calmé grâce aux conseils de son ami. Quelques semaines plus tard, les moqueries envers Hugo reprenaient de plus belles à cause d’une nouvelle coupe de cheveux. Etant impuissant face à la détresse de son ami et à la méchanceté de ses camarades de classe, Max décide d’en parler à ses parents. Sans plus tarder, ces derniers appellent les parents d’Hugo afin de les alerter. Les parents d’Hugo tombent de haut en apprenant que leur fils, sans histoire, vit depuis toujours avec la boule au ventre à l’idée d’aller à l’école. Ils ne se doutaient pas une seconde du calvaire que vivait leur fils.

Ils prennent le temps d’en discuter avec Hugo et le rassure. Dans un même temps, ils contactent le chef d’établissement afin de l’alerter du comportement de certains des élèves du collège. Celui-ci décide de prendre les choses en main et met en place des séances de sensibilisation aux comportements violents et au harcèlement avec l’aide des animateurs du Service Jeunesse, de la Police, des éducateurs de l’ADSEA77, des professeurs et l’infirmière scolaire. Suite à ces séances, les élèves ont pris conscience de leurs actes et ont arrêté d’embêter Hugo ainsi que tous les autres élèves victimes de violences. A présent, chacun est respectueux et protecteur envers les plus vulnérables.

Hugo et Max sont de nouveaux très proches et Max partage son temps entre sa copine et son ami.


 Retour
logo de la communauté de communes moret Seine & Loing
logo de la communauté de communes moret Seine & Loing

Service Jeunesse

 01 60 70 28 33
 01 64 70 67 63
Site Prugnat, allée Gustave Prugnat, 2e étage 77250 Moret-sur-Loing


Courriel

Contacter la Communauté de Communes Moret Seine & Loing